C’est parce que notre cerveau considère que cela représente un danger pour nous. Alors il nous donne de l’énergie pour fuir ou attaquer afin de nous défendre contre notre agresseur. Comment alors réagir face aux remarques négatives?

Lorsque nous recevons des remarques négatives sur nous, notre apparence ou notre travail, il se produit un phénomène étrange : ça nous met hors de nous. Et selon les situations, nous allons perdre notre calme et tenter de nous défendre en contre-attaquant notre « agresseur » à coup d’insultes. Si le cadre ne le permet pas, nous allons simplement ruminer pendant des heures, des jours et des semaines au point parfois de se rendre malade. Mais que se passe t-il donc dans notre cerveau pour que de simples mots prononcés par un tiers nous atteignent au plus profond de nous ?

Sans entrer dans les limbes de la science et des neurosciences, je dirais simplement que notre cerveau a un programme pour protéger notre intégrité physique, nous protéger de tout ce qui peut mettre notre vie en danger. « Mais les mots ne mettent pas notre vie en danger » me direz-vous. Je sais, mais notre cerveau ne fait pas la différence. Qu’il s’agisse d’un hippopotame qui nous pourchasse ou d’une remarque de notre patron, l’effet est le même, à des degrés différents certes, mais la réaction chimique dans notre corps reste identique. En gros notre cerveau est programmé pour nous protéger de ce qui est considéré comme négatif pour notre bien-être physique, psychique et émotionnel. Alors s’il interprète un message comme étant négatif pour nous, il va automatiquement se mettre en mode fuite, combat ou inhibition.

Autre chose à savoir, ou du moins à rappeler. L’être humain est un être grégaire (qui aime vivre en groupe) et qui veut être aimé, reconnu, et respecté. Lorsque nous recevons une remarque négative, c’est notre ego qui est touché. Nous nous remettons en question au point parfois de donner de la crédibilité à ces attaques qui sont souvent sans fondement.

Mais alors, que faire si un copain dit que je suis moche ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous.

  • Vous lui pétez les rotules 😉 comme ça, vous aurez l’air aussi intelligent que lui.
  • Vous répétez « toi-même » comme dans les cours de récréation, et vous aurez l’air encore plus puéril que lui.
  • Ou alors, simplement le remercier de sa remarque : « Eh merci pour ta remarque intelligente, tu es vraiment sympa » et admirez l’effet sur la personne, vous serez surpris.
  • Vous pouvez aussi considérer que la remarque est fondée et qu’il faut vraiment faire quelque chose, se refaire une petite coupe de cheveux, se raser, bref, prendre soin de soi. Toutes les critiques ne sont pas faites pour blesser. Elles peuvent parfois permettre de se remettre en question et de s’améliorer. Utilisez cette analyse surtout au travail avec vos collègues ou supérieurs.
  • Parfois, nous représentons un système ou une institution et que les gens critiquent le système en notre présence, ne pas le prendre pour soi. Je sais que c’est dur mais en prenant du recul, vous vivrez mieux certaines situations.
  • Gardez le calme et répondez le plus sereinement possible pour remercier par exemple.

Tout ce que je viens de développer dans cet article n’est valable que si vous avez appris à travailler votre capacité d’affirmation de soi. Si vous avez une mauvaise estime de vous et peu de confiance en vous, toutes les remarques auront encore plus d’effet. En développant votre estime, confiance et affirmation de soi, vous serez capables de faire face aussi bien à l’hippopotame qui vous pourchasse qu’aux remarques du copain qui vous traite de moche, ou encore du chef qui vous fait un retour sur votre travail, le tout en gardant le sourire, bien sûr.

Ce texte est un extrait de la formation que j’aurai le plaisir d’animer le 19 mars 2017 à Toulouse (Jean-Jaurès). Si vous voulez développer votre capacité d’affirmation de soi, cette formation est faite pour vous.

Informations ici

Inscriptions ici

(Illustration: blog de kilari1999)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.