Il n’y a pas de hasard dans le choix du thème de ce premier article. J’ai en effet choisi de traiter d’un symbole bien connu du monde entier comme étant la représentation de la philosophie chinoise : le symbole Yin-Yang. C’est un symbole qui m’accompagne depuis que je pratique les arts martiaux et que je m’intéresse à la culture chinoise et à la philosophie orientale de façon générale.

Son nom : Tai Chi Tu (Tàijí tú )

Traduction : Harmonie, équilibre

Le Symbole : Il s’agit d’un cercle divisé en deux parties de couleurs différentes. Souvent représenté en noir et blanc, les deux formes (rappelant des poissons) sont représentées (face à face), à la verticale ou à l’horizontale, se suivant dans le sens des aiguilles d’une montre, ou dans le sens contraire. Nous pouvons observer que chacune des parties comporte une infime partie de ce qui semble être son opposée. Vous me suivez toujours ?

Les couleurs : Etymologiquement, le caractère du Yin () veut dire « Ombre, obscure ou ténèbres» et le caractère de Yang () signifie « Lumière, clarté »

Signification : Ce symbole signifie que le Yin et le Yang sont les deux parties d’un tout, les deux faces d’une même pièce, chacune des parties n’existant que par rapport à l’autre. Elles ne peuvent donc être séparées comme deux entités individuelles. Elles ne peuvent exister l’une sans l’autre. Chacune des parties renferme les qualités de la partie opposée qui lui est finalement complémentaire.

Malgré la simplicité de ce symbole, il représente l’ensemble des forces et des cycles qui régissent l’univers. Ce qui peut paraître de prime abord comme une opposition duelle, symbolise en réalité une complémentarité et une continuité, un mouvement continuel de ces deux énergies qui se complètent dans un cycle sans fin. Il symbolise la dualité (non manichéenne) de tout ce qui existe, l’harmonie et l’équilibre au sein de l’univers, l’unité dans la dualité. Ok, Ok, je commence à vous perdre, mais revenons à ce que j’en fais dans la vie de tous les jours.

Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez les différentes oppositions possibles qui se détachent de la lecture de ce symbole :

yin

yang

Noir (bleu) Blanc (rouge)
sombre (obscurité) clair (lumineux)
Nuit jour
Lune soleil
hiver (glace) été (feu)
nord (froid) sud (chaud)
Est ouest
terre ciel
femme homme
vide plein
introversion extraversion
passif actif
Pair impair

En occident, nous avons tendance à ne privilégier que la relation duelle manichéenne en toute chose, faussant ainsi notre appréciation de certains concepts ou de certaines situations. Dans notre relation à nous-mêmes et aux autres, nous ne voyons que le mauvais côté des choses ou inversement. Nous ne voyons jamais l’intension positive derrière un comportement perçu comme négatif. Nous allons jusqu’à opposer la Physique de la Métaphysique, le visible de l’invisible, le bien du mal, etc. Or, tous ces concepts n’existent les uns que par rapport aux autres.

Bien que ces deux énergies soient distinctes, on ne peut les séparer. Il faut plutôt considérer que l’une complète l’autre. Si l’une n’existait pas, l’autre n’existerait pas non plus. L’une est d’ailleurs la conséquence de l’autre. L’on ne peut parler du jour que parce que la nuit existe. Qui peut parler de l’après si l’avant n’existait pas ? Qui peut parler de la grandeur si la petitesse n’existait pas ? L’on ne peut faire simple que parce que le complexe existe, ainsi de suite.

A quoi cela peut-il bien servir ? A relativiser, à prendre du recul, à positiver, à lâcher prise.

Tout ça pour ça ? Eh oui, tout ça pour ça ! Vous avez des questions ? Bon, j’argumente deux minutes. Plutôt que de juger un comportement qui vous semble négatif chez une personne, interrogez vous sur la logique interne de cette personne, l’intension positive qu’il y a derrière son comportement, ce qui pourrait expliquer ce comportement. Si vous réagissez à la logique interne de la personne et non à son comportement externe, vous allez l’aider à s’ouvrir à vous et à vous écouter. C’est un véritable outil de communication intra et inter personnelle. L’antipoison ne naît-il pas du poison ? L’antidote ne naît-il pas du venin ? Il y a tellement de choses à dire sur ce symbole, qu’il faudrait plus d’un article pour révéler la profondeur et la puissance de son message. C’est pourquoi je vais conclure mon propos en attirant dans un premier temps votre attention sur la richesse d’enseignements que l’on peut tirer de l’étude de ce symbole, en espérant avoir suscité quelques réflexions sur son utilité dans votre quotidien. Dans un second temps, je vous invite après lecture de cet article, à utiliser désormais l’expression Yin-Yang et non Yin et Yang, au risque de séparer ces deux notions inséparables qui s’influencent l’une l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.