Le stress, encore le stress, toujours le stress, vous n’avez donc que ce mot à la bouche, le stress ? Arrêtez de nous stresser avec ce mot qui revient dans toutes les conversations !

La littérature autour du stress est déjà bien fournie. Les méthodes pour le « combattre » également. Si j’ai décidé d’en rajouter, c’est parce que je prépare un séminaire sur la gestion du stress au quotidien, comment se protéger du stress et protéger les siens. Cet article est juste un petit aperçu de ce que je présente dans mon séminaire en gestion du stress.

Comment se manifeste le stress ?

Vous avez une boule au ventre, vous êtes agité, des difficultés à s’endormir, réveils nocturnes, tremblement de voix, épuisement, émotions négatives, irritabilité, anxiété, oublis répétés, difficultés à se concentrer, etc.

Est-ce indispensable ?

Bien sûr que oui, pour faire face aux urgences. Sans un peu de stress, nous n’avons aucune motivation et ne prenons aucun plaisir à ce que nous faisons.

Que se passe t-il si ça se répète ?

Augmentation des risques cardiaques, obésité, dépression, diabète, etc. Mais il n’y a pas que des côtés négatifs à être régulièrement exposé au stress. Prenez le cas des sportifs qui sont très souvent exposés au stress et qui finissent par s’en accommoder au point d’en faire un allié. D’autres personnes ne sont performantes que sous stress important. Allez savoir!

Mais au fait, c’est quoi le stress ?

Le stress est avant toute chose une énergie qui nous permet d’agir soit en fuite, soit en attaque. Lorsque nous sommes confrontés à un danger soudain, avant même que nous n’ayons compris ce qui passe, notre corps a déjà donné une réponse inconsciente. Par exemple, des grincements de pneus alors que nous marchons sur un trottoir, nous allons sursauter et nous mettre en protection. Dans notre corps, voilà ce qui se passe dans un premier temps : sécrétion d’adrénaline, accélération de la fréquence respiratoire, accélération du rythme cardiaque, mobilisation de l’énergie et des muscles pour se mettre en sécurité. De même, lorsque nous réalisons qu’il n’y a pas de danger pour notre survie, nous soufflons, notre cœur ralentit et notre équilibre interne est rétabli. Voilà ce qui se passe dans notre corps dans un second temps: sécrétion d’Acétylcholine, baisse de la fréquence respiratoire, baisse du rythme cardiaque, repos des muscles et restauration de l’énergie dépensée antérieurement.

Ces réactions se font de manière involontaire et sont contrôlées par notre Système Nerveux Autonome. Ainsi, notre corps s’adapte en permanence à notre environnement sans qu’on n’ait besoin d’agir volontairement. Ces deux réactions nous ont permis de survivre jusqu’à ce jour, depuis l’époque où nous devions nous protéger et nous défendre des bêtes féroces. Aujourd’hui, ces bêtes féroces n’existent plus, mais il y a d’autres bêtes qui envahissent notre quotidien : le bruit, la vitesse, la surcharge de travail, les écrans divers, etc.

Notre Système Nerveux Autonome réagit toujours de la même façon, qu’il s’agisse d’un hippopotame qui nous court après, d’un dossier à rendre dans l’urgence ou d’une présentation devant un public. Le problème c’est que ces contraintes se répètent beaucoup trop souvent au point où le corps n’a plus le temps de s’apaiser complètement. Donc nous sommes constamment sous pression. C’est le début du stress.

Que faire en cas de stress ?

Certains choisissent la solution facile du tabac ou de la nourriture. D’autres vont se faire prescrire un traitement médicamenteux. Pour les plus avertis, ils vont faire de la relaxation, du yoga ou d’autres activités physiques. Et moi je recommande en plus de ces pratiques saines pour le corps, une bonne hygiène de vie et la pratique de la Cohérence cardiaque, une technique respiratoire qui a le mérite de rendre notre Système Nerveux Autonome encore plus performant. Cette pratique est à ce jour l’une des techniques les plus efficaces pour réduire les effets du stress au quotidien. Pratiquée régulièrement, la Cohérence cardiaque a des bienfaits sur tous les domaines de notre vie. Ce sera l’objet de mon prochain article.

Le stress au travail :

Selon l’Agence Européenne pour la Sécurité au Travail, « un état de stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’ une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face » En entreprise, une personne qui se sent menacée par une situation, va apporter une réponse en fonction de la perception qu’elle en a et de sa capacité à y répondre. Souvent, la fuite synonyme de démission est impossible, et les pulsions agressives sont à réprimer. Il ne reste plus que l’attitude proche de la soumission. Il faut faire avec. A long terme, cela peut entraîner beaucoup de conséquences négatives, démotivation, maladies… Il est donc important de bien considérer l’impact d’une bonne gestion du stress au travail sur la motivation des employés et sur la performance de l’entreprise, sans oublier les économies au plan de la santé publique.

En conclusion, le stress est une bonne réaction du corps pour s’adapter à l’environnement. Ce qui dérange c’est la régularité de la montée d’adrénaline et l’augmentation par conséquent du taux de Cortisol (l’hormone du stress) Bien géré, le stress va garder son rôle de moteur. Mal géré, il va affaiblir notre système immunitaire et être cause de diverses maladies.

Pour se préserver des effets néfastes du stress dans sa vie personnelle, il est important de savoir repérer les messages de notre corps, de savoir lire les événements qui arrivent dans notre vie, de savoir faire la part des choses, lâcher-prise, avoir une alimentation équilibrée et une activité physique modérée.

En tant que manager, la solution que je vous propose est axée autour de la compréhension des mécanismes du stress, de la motivation, de l’écoute et de l’exemplarité.

Je me suis spécialisé dans le contrôle du stress pour aider mes étudiants à faire face à leurs défis sportifs. Aujourd’hui, je partage ce travail avec les professionnels dont le souci est d’améliorer leur bien-être et celui de leurs collaborateurs. Si c’est votre cas, je me propose de vous présenter mon dispositif d’accompagnement, dont un logiciel de Cardio-Feedback pour suivre en temps réel votre niveau de stress

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.